Bivouac / Camp lac d’Allos Part 1

Text in english

Lac d'Allos - Bivouac dans le parc du Mercantour

Jour 1 : De La Londe Les Maures au Lac d'Allos | vendredi 25 octobre 2013

5h30. Le réveil sonne. J'ouvre un oeil pour l’éteindre. Je me lèverai plus tard.
6h00. Deuxième sonnerie, cette fois je me lève. 4h de route jusque Barcelonnette. J'ai rendez vous avec Christian au parking du lac d allos pour 17h. Ça me laisse du temps sur place pour profiter des paysages et déposer mes affaires à l'appartement du Sauze. Je décide de préparer mon sac bivouac avant de partir. Je fais juste quelques ajustements car je l'avais préparé en grande partie la veille. Je fais deux voyages pour descendre mes affaires car je fais une nuit de bivouac mais deux à Barcelonnette. Un arrêt à la boulangerie et je prends la route.

Comme d'habitude j'évite les autoroutes. J'ai perdu un peu de temps car il y avait des travaux, des déviations et du monde sur les routes des villages. Je me suis arrêté aussi quelques fois à hauteur du lac de Serre Poncon et du Lauzet. Il fait vraiment chaud, je suis en débardeur malgré les 13 degrés. Le soleil rayonne et illumine la végétation aux couleurs d automne. Je ne peux pas m arrêter comme je l'aimerais pour prendre des photos mais les images sont dans ma tête. J'arrive enfin. 12h. Je dépose les affaires à l'appart, une petite douche, un sandwich dans l'estomac et je reprends la route. Il est 13h30. Je viens d'avoir ma nouvelle voiture la veille et je n'ai donc pas eu le temps d'installer mon ancien poste Alpine usb. La veille je me suis donc préparé des vieux cd à écouter. Je roule fenêtre ouverte, le bras gauche à l extérieur. Comme dans les films où le plan montre la main de l'actrice faire des mouvements d'ondulation dans l'air :) On se sent libre de cette manière. J'emprunte la route vers le col d'Allos. Le soleil brille, brûle à travers la vitre de la voiture. Je mets donc mes vieux cd de Sophie B. Hawkins, d'Heather Nova et me retrouve projetée aux années lycées...nostalgie..

 

La route de montagne étroite, au bord des précipices, serpente jusqu'au col d'Allos. La vie est orange. Les Mélèzes ont arborés leur habits d'automne. Le col passé je descends jusqu'à la station du Val d'Allos puis au village d'Allos. Enfin je vois le panneau indiquant le lac d'Allos. Youpi. Cette fois la route se faufile dans la fôret de mélèzes. Fenêtre ouverte, ça sent bon l'odeur de la forêt, l'odeur des colonies de vacances aussi..
J'arrive à 15h15 pétante ! De quoi prendre le temps de faire quelques photos aux alentours en attendant Christian. La lumière se cache rapidement derrière les sommets et la température chute. Le parking plein à mon arrivée se vide. Les derniers marcheurs partent vers 17h.

Le lac d'Allos est un lac perché à 2 220 m d'altitude dans le parc national du Mercantour, dans les Alpes-de-Haute-Provence. Il est le plus grand lac naturel d'altitude en Europe.

 

Christian arrive. On fait connaissance. Il prépare son sac. On est en route pour le lac. Ce n'est pas long. 40 minutes. Nous arrivons au moment où le soleil caresse les sommets. Je décharge mes épaules de mon gros sac et commence à marcher autour du lac à la recherche de point de vue pour des photos. Le ciel est vide de nuages. L'eau est un vrai miroir. Aucun remous. La couleur orangé de la lumière est copie conforme à celle des mélèzes. Il fait bon. Le silence règne. Je suis bien. Christian est parti de l'autre côté du lac. Moi je reste aux alentours du refuge.
Pour le groupe haka team de facebook je prends la pose fièrement. Je n'ai pas mon porte filtre alors je fais deux prises a chaque fois.

Je laisse Christian shooter tandis que je me dirige vers le côté Sud-Est du lac à la recherche d'un emplacement pour notre bivouac.
Christian de retour. On pose nos sacs. D'un coup Christian est attiré par des belles couleurs rosées derrière nous. Je lui dis « cours »..Muni du trépied il court vers la rive Est du lac pour saisir cet instant. Après réflexion je fais de même :) C'était pas grandiose mais bon au moins c'est dans la boite !

La nuit est devenu propriétaire et c'est à la frontale que l'on monte nos tentes. Un joli crépuscule se dessine derrière les sommets. En attendant la nuit noire pour faire des photos d'étoiles, Christian se prépare son plat lyophilisé tandis que je me fais réchauffer des pâtes préparées la veille.
L'humidité est là mais pas le froid, tant mieux. C'est tout même avec la polaire et les gants que j'accompagne Christian au bord du lac pour faire des photos d'étoiles.
Mes premières photos d'étoiles datent de la nouvelle zélande. J'en ai jamais refait depuis. Je reste une bonne heure à faire des tests. On a commencé par prendre en photo la tente verte illuminée de Christian. On dirait un petit ovni.

Vu mon très peu d'expérience dans ce domaine, et vu l'appareil que j'ai, je suis assez contente de mes essais. Au bout d'une heure j'en ai assez, fatiguée et commençant à avoir froid je souhaite bonne nuit à Christian.

Je sais bien que je n'arrive jamais à dormir la première nuit dans une tente. Je me suis levée plusieurs fois. La demie lune éclaire presque comme une pleine lune. Je décide de faire des photos. Autant s'occuper puisque je ne dors pas. C'est une sensation incroyable d'être là, dans la nuit noire avec ce ciel étoilé au dessus de ma tête. Que la nature, les animaux nocturnes et ce ciel grandiose...

 

PHOTOS

 

 

Bivouac au lac d'Allos | part 2

La suite de l'aventure au lac d'Allos

Allos Part 2
 

8 Comments

  1. Répondre
    Bruneau 30 octobre 2013

    chacune des photos mériterait un commentaire … et le commentaire met une musique aux photos! je confirme tu vis chaque instant et prends plaisir à le partager pour notre plus grand bonheur.merci

    • Répondre
      Maud JENIN 1 novembre 2013

      merci Bruneau ! rendez-vous pour une prochaine aventure :) !

  2. Répondre
    Strange Jazzy 30 octobre 2013

    Maud ton récit est agréable à lire et cela permet de partager un peu plus qu’avec seulement les photos c’est chouette ! Très jolis clichés avec une nette préférence pour celui du Lac d’Allos1 ces nuages roses avec le bleu du ciel c’est top bravo :)

  3. Répondre
    Alcyde 30 octobre 2013

    heureusement que la photo ne traduit pas tes angoisses elle seraient plus torturées… elles sont belles, immanquablement belles calmes et nous apportent la sérénité. merci.

  4. Répondre
    Isabelle 30 octobre 2013

    Photos très réussies, comme d’hab’….belle palette de couleurs, des reflets qui déchirent. Et le récit nous projette carrément dans le décor aux premières loges. C’est top. Merci pour le partage de tes aventures. :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>