Text in english

Parc du Mercantour - bivouac dans la vallée des merveilles

Jour 2 : Du lac de Soargine au lac des Mesches 15 septembre 2013
Lac Long supérieur, lac Fourca, baisse de Valmasque, baisse de Fontanalba, baisse de Valaurette

J'ai pas dormi de la nuit. Mon sac de couchage n'arrêtait pas de glisser sur mon matelas. Les bruits dont je n'ai l'habitude, la fraicheur dans la tente bref....6h du matin mon réveil qui sonne. Allons voir si le soleil se lève. J'ouvre la tente face au lac et en arrière plan au niveau de la ligne d'horizon les montagnes. Bon les nuages noirs sont très très bas. Entre la ligne d'horizon et les nuages je distingue une légère ligne jaune, signe que le soleil se lève. Mouais il pleut en plus...zut ! Bon je retourne me coucher....je me laisse bercer par le son des gouttes de pluie sur la toile de tente. Mon compagnon de route dort aussi bien que moi...6h45...je n'y arrive vraiment pas... »bon j'en ai marre je sors faire ma toilette !! »...j'ouvre à nouveau la tente et là ma voix a dû faire echo dans toute la vallée, j'hésite encore entre ma voix ou mon cri.

« wouaaaaaaaa c'est énorme le ciel est rouge j'irai me laver plus tard » j'enfile mes baskets et prends la fuite en courant et en pyjama...j'entends à peine mon compagnon de route qui se demande ce qui se passe et d'un coup je perçois au loin un « ahhhhh c'est beau »

J'ai juste eu le temps de prendre deux photos au bord du lac que je file là où j'étais la veille, perdue et angoisée dans la brume. Je monte sur un promontoire, me retourne le regard en directionde la tente et là un superbe arc en ciel au dessus des sommets illuminés par une lumière orangée laissant en contre bas le lac dans la pénombre, deux photos et c'était fini. La lumière a disparu laissant les éléments dans l'obscurité. J'ai tout même pris le temps de faire quelques photos en mangeant de bonnes crêpes bien chaudes qu'on m'apportait entre des prises de vue en poses longues.

 

Nous quittons sous une petite pluie le bivouac et arrivons au refuge des merveilles surplomblant le lac long supérieur. Un couple déjeune. Nous pensions trouver une petite poubelle afin d'y déposer nos déchets. Ben nan pas de poubelle et puis l'accueil de la responsable était pas du tout sympa bref nous continuons entre la pluie et quelques rayons de soleil furtifs. Le refuge est à environ 2130 mètres et nous partons en direction de la baisse de Valmasque à 2549mètres. Malgré le temps changeant, les décors sont superbes. Je me suis demandé comment les hommes préhistorique pouvaient vivre ici. L'environnement est vraiment austère et minéral. Il ne semble pas y avoir d'animaux, bon à l'époque de la préhistoire surement sinon comme auraient-ils fait pour se nourrir ?  Cette vallée des merveilles dégage vraiment un côté mystérieux et magique.

Nous grimpons jusqu'à la baisse de Valmasque d'où nous jouissons d'une vue à 360 degrés. Donc derrière nous la magnifique vallée des merveilles et devant nous au fond de la vallée de Valmasque les 3 lacs du basto, le lac noir et le lac vert. Nous entamons la descente et mon genoux gauche commence à me faire mal. Arrivées un peu en surplomb du premier lac nous avons un gros dilemme. On vient de perdre 10 degrés d'un coup et un avis de tempête plane au dessus de nos têtes. Nous croisons deux chamoix pas du tout farouche. Je sors mes gants, mon bonnet, ma polaire. On fait demi tour ? Ca serait dommage car de toute façon le temps sera idem qu'on fasse demi tour ou continuer par la baisse de fontanalba. On ne voit même pas le chemin mais ça monte raide de chez raide !!! où comment se prendre environ 200m de dénivellé en 45 minutes..

 

Un randonneur muni d'un parapluie (super en cas de foudre) nous accompagne durant les premières minutes. Moi j'avance pas vite avec mes kilos sur le dos que je commence à ressentir. C'est vraiment raide et je dois m'aider de mes mains pour grimper et en plus faire attention à chaque montée pour ne pas perdre l'équilibre et me laisser emporter en arrière par le poids de mon sac. Le sentier fait pas plus de 50cm de large, je vous plante le décor avec une photo ! Ah on rigole moins là hein !

Mon compagnon de route est déjà loin devant, d'ailleurs je ne vois que de la roche . Arrivée à la Baisse de fontanalba, 2578 mètres au pied du Mont Bego. Fait !

Commence une longue descente jusqu'à la baisse de Valaurette. Toujours ces décors très rocailleux et le mont Bego sur notre droite. Les nuages passent, disparaissent, reviennent bref une vrai danse. Nous aperçevons d'anciens baraquements militaires construits dans la roche. Quelques heures plus tard nous arrivons sous le soleil et un peu de ciel bleu sur un sentier balcon avec une superbe vue sur la vallée de fontanalba et les montagnes.
Pause déjeuner puis dernière descente jusqu'au lac des mesches. J'ai de plus en plus mal au genoux comme à mon habitude en descente. Cette descente m'a paru une éternité et nous la terminons sous la pluie dans un sentier étroit glissant. On en avait ras le bol. Arrivées sur le plancher des vaches avec des vaches bien réelles tout allait pour le mieux...8 heures de marche dans des conditions météologiques difficiles apportent une grande satisfaction à cette journée.

A bientôt pour de prochaines aventures !
Maud JENIN

 

PHOTOS

 

Bivouac | Vallée des merveilles jour 1

Envie de vous replonger dans l'aventure ?

mercantour part 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>